L'application multi-supports pour vous faire vivre l'expérience

SITE WEB - TABLETTE - SMARTPHONE

Bureaux

Urban Cap Habiter Autrement

Au cœur du quartier des Bassins à flots, l’îlot C13 occupe une position exceptionnelle donnant sur les bassins et le grand paysage.

Description

Je distingue un bâtiment homogène. Les architectes ont voulu s’inscrire dans ce quartier en mutation et valoriser le patrimoine industriel. Sa façade fait référence au style des entrepôts et s’inscrit bien dans le quartier.

 

Je remarque des fenêtres verticales, symétriques qui donnent une jolie finition à ce style architectural. Une touche de couleur jaune très ensoleillée vient dynamiser cet ensemble monochrome. Le toit triangulaire en pente me parait aussi inhabituel et donne un certain charme - en rendant ce bâtiment moins lisse et plus personnalisé.

 

Le Saviez-Vous? On peut trouver à l'arrière du bâtiment, un petit passage piéton. Le visiteur est ainsi invité à découvrir la cour intérieure.

Galerie

  • urban_cap_1920x1080-6.jpg
  • urban_cap_1920x1080-5.jpg
  • urban_cap_1920x1080-4.jpg
  • urban_cap_1920x1080-3.jpg
  • Architecte : Mia Hägg
  • Maître d'ouvrage : Icade Promotion Paris
  • Statut du projet : Achevé
  • Surface : 5650m²
  • Date de livraison : 2015
  • Coût des travaux : NC
  • Mise en lumière : Non
  • Visitable : Oui

Le Regard de l'Architecte

Texte produit par l'agence Habiter Autrement

« Le quartier des Bassins à flot est aujourd’hui un territoire industriel dont l’activité est encoreprésente par endroit. Il concentre aujourd’hui tout à la fois, des petites PME, un tissu associatif,
mais aussi des terrains en friche et un patrimoine industriel en grande partie fortement dégradé. Le projet d’aménagement des Bassins à flot tire parti du « Génie du Lieu » et se construit de façon atypique en proposant une autre manière de faire la ville. » ANMA, carnet de présentation Juin 2010.

 

Face au bassin, au coeur de ce futur quartier, l’îlot C13 occupe une position particulièrement intéressante, à l’articulation d’un bâti fait de résidences pavillonnaires et de petits collectifs, dont l’échelle est assez basse, et l’avenue Lucien Faure qui donne sur les bassins et dégage sur le grand paysage. A ce titre, nous nous sommes particulièrement attachés à valoriser le patrimoine portuaire et industriel. Le bâtiment se développe le long de la sente. Sa volumétrie fait écho au vocabulaire et dimensions des halles ou entrepôts présents aujourd’hui dans ce quartier portuaire. C’est un monolithe. Homogène dans sa volumétrie il présente des variations et vibrations en façade. Cette grande longueur crée une échelle, aujourd’hui encore présente dans cette partie de la ville, mais qui disparaitra avec les derniers hangars. URBAN CAP s’inscrit dans le présent en mutation, et se présente comme future évocation d’un passé industriel. Le plan, un parallélépipède long, permet au bâtiment d’être présent sur l’avenue Lucien Faure et sur la rue Bourbon. Les pignons asymétriques sont quasi identiques aux deux extrémités. Leurs points hauts est toujours sur la gauche lorsqu’il sont vus de face. Le faîtage définit ainsi deux pans de toiture, triangulaires, visibles depuis les immeubles voisins. La ligne d’égout est donc en pente. Le long de la sente, son point bas est côté avenue Faure, son point haut côté rue Bourbon à 21m du sol. Ce volume n’est découpé que par un passage piéton qui mène vers une cour arrière. Le bâtiment est au contact d’un immeuble de logements et d’un parc de stationnement couvert en coeur d’îlot. Le reste de sa façade est visible par les piétons et utilisateurs de la cour arrière.

Bâtiments similaires

Ce bâtiment est visible dans les balades suivantes