L'application multi-supports pour vous faire vivre l'expérience

SITE WEB - TABLETTE - SMARTPHONE

Bureaux

TwistStudio Odile Decq

Composé de trois volumes dont une tour et deux jardins d’hiver, cet immeuble de bureaux imaginé par Odile Decq se veut être un lieu d’échanges et de rencontres impromptues.

 

Description

Situé en contre bas d’un large pont ferroviaire au niveau du boulevard, l’immeuble Twist doit son nom à sa volumétrie déhanchée qui bouscule l’ordonnancement du quartier. Ce programme questionne les espaces de travail et s’attache au bien-être de ses occupants

 

Le Saviez-Vous ? Selon l’orientation du bâtiment, les persiennes des grandes baies vitrées laissent entrevoir des couleurs vives tantôt blanches, noires ou rouges, lorsque celles-ci sont ouvertes ou fermées. 

Galerie

  • twist_1920x1080-1.jpg
  • twist_1920x1080-2.jpg
  • twist_1920x1080-3.jpg
  • twist_1920x1080-4.jpg
  • Architecte : Odile Decq
  • Maître d'ouvrage : Icade Paris
  • Statut du projet : En projet
  • Surface : 10344m²
  • Date de livraison : 2018
  • Coût des travaux : 28 M € HT
  • Mise en lumière : Non
  • Visitable : Partiellement

Le Regard de l'Architecte

Texte produit par l'agence Odile Decq

 

Simplicité et évidence sont les maîtres mots du TWIST

Un immeuble de bureaux qui s’insère dans l’environnement urbain singulier du ZAC de Clichy-Batignolles, un quartier de Paris en pleine transformation. Le site du TWIST se trouve à l’intersection du boulevard Berthier avec une voie ferroviaire très importante et il est cerné par deux ponts et ses bâtiments voisins, la DRPJ et les entrepôts de l’Opéra. Ici, pour s’en démarquer clairement, le TWIST opère un changement de perception à l'égard de ce contexte d’infrastructure très particulier.

 

Cet immeuble spacieux de 10 344 m2, propose un lieu de travail pensé comme un paysage, comme une idée de nature à l’échelle de ses occupants. Deux circulations verticales, traitées comme des jardins d’hiver plantés et traversants, relient les volumes organisés en trois blocs. Deux de ces blocs ont volontairement été contraints à six niveaux, afin d’accentuer l’élancement du troisième, qui caractérise le projet : une tour surmontée d’un volume à plan carré qui, en pivotant légèrement sur lui-même, l’a « twistée ». Par un jeu de transparences graduées, la façade laisse entrevoir les différents paysages intérieurs, ainsi que les flux et connexions qui donnent vie au bâtiment. Les circulations verticales constituent les colonnes vertébrales de l’ensemble et tout comme le hall, ils font partie des espaces dédiés à la vie collective. Les paliers d’étage sont totalement vitrés et généreusement dimensionnés afin de pouvoir y installer des espaces favorisant les rencontres et les échanges informels. De plus, une première terrasse est aménagée au niveau R+4, face aux voies SNCF.

 

Pour compléter, un jardin en rez-de-chaussée, propose un espace différent résolument informel, protégée des nuisances par une enceinte plantée. Pour accroître la transparence de rue à jardin, le local vélo vient s’abriter sous la dalle comme un objet coloré à part. Si donner à l’ensemble une image aisément reconnaissable est important, du point de vue typologique, avec le TWIST il était tout aussi nécessaire de créer un cadre de vie contribuant à la qualité de nouvelles cultures d'entreprise.

 

Penser un immeuble de bureaux aujourd’hui, ce n’est pas fabriquer une simple machine à travailler, et c’est pourquoi, la configuration du TWIST assure un environnement de travail individuel et collectif doté d’une grande souplesse d’exploitation.

Partenaires

Bâtiments similaires

Ce bâtiment est visible dans les balades suivantes