L'application multi-supports pour vous faire vivre l'expérience

SITE WEB - TABLETTE - SMARTPHONE

Habitation

PanacheMaison Edouard François

Immeuble de résidence, le Panache est une structure des plus normales jusqu’aux derniers étages qui offrent un panachage audacieux de terrasses.

Description

Tout en hauteur

Ce bloc de béton d’une couleur sombre à la forme cubique, est d’une rigueur sans égale et d’une parfaite symétrie. 

Tandis que, je lève les yeux pour distinguer un à un chaque étage. Je suis surprise par cette brusque apothéose. Un panachage de terrasses qui semblent chercher la lumière. 

 

Les logements semblent être spacieux à la hauteur sous plafond généreuse. Je parviens à accéder à l’intérieur du bâtiment et je suis impressionnée par le panorama qui est offert depuis les terrasses. 

 

Le Saviez-Vous ? Le garde-corps de chaque terrasse est en verre transparent. Cette matière décuple cette sensation de flottement dans l’air ! 

Galerie

  • le_panache_1920x1080-7.jpg
  • le_panache_1920x1080-8.jpg
  • le_panache_1920x1080-9.jpg
  • le_panache_1920x1080-12.jpg
  • Architecte : Edouard François
  • Maître d'ouvrage : COGEDIM Grenoble
  • Statut du projet : Achevé
  • Surface : 3300m²
  • Date de livraison : 2018
  • Coût des travaux : 4.5 M €
  • Mise en lumière : Non
  • Visitable : Non

Le Regard de l'Architecte

Texte produit par la Maison Edouard François 

 

Autre challenge cette fois-ci, la hauteur – avec la même envie de pousser plus loin l’expérimentation des performances énergétiques.

 

Pour tenter de clore définitivement la question des ponts thermiques, il fallait supprimer les balcons. Dès lors, comment offrir aux habitants la relation à l’extérieur qu’ils attendent légitimement d’un logement dans cette ville si froide l’hiver mais si chaude l’été ? Accessoirement, comment casser la distinction étages nobles /étages inférieurs ? Pour résoudre cette double équation, écologique et sociale, il nous a paru nécessaire de désolidariser la fonction « balcon » de la fonction « habitation » et d’empiler les balcons sur plusieurs niveaux sur le toit. C’est le green cloud. 

 

Ces espaces de 35 m2, apporteront une pièce de plus en plein ciel, desservie par ascenseur, dotée d’une cuisine d’été et de commodités sanitaires. Lorsque la chaleur de l'été devient étouffante, ces balcons permettront aux habitants de respirer et de dialoguer d'égal à égal avec la chaine de Belledonne. 

 

Le green cloud est ainsi un nouvel espace qui échappe à l’ordinaire et qui sera vendu en tant que lot indépendant comme une sorte de résidence secondaire.

Partenaires

Bâtiments similaires