L'application multi-supports pour vous faire vivre l'expérience

SITE WEB - TABLETTE - SMARTPHONE

Habitation

Logements GachetLink Architecture

Deux bâtiments au cœur du quartier historique Jacquard

Description

Cœur de ville

Implantés au cœur du quartier historique Jacquard, les logements Gachet ont vocation redynamiser cet espace de la ville. Le programme accueillera quatorze logements et un espace public dans le cœur de l’îlot. Il est composé de deux bâtis distincts. Il est entouré d’un tissu urbain historique avec de vieux immeubles de faibles hauteurs et le jardin Félix Thollier. 

 

J’ai hâte de découvrir ce programme terminé et l’aménagement de l’espace vert qui promet d’être un lieu de rencontres et de convivialité pour les habitants du quartier. 

 

Le Saviez-Vous ? Les ouvertures ont été soignées dans le cœur de l’îlot afin de donner à voir sur le paysage de la ville composé d’anciens terrils et de crassiers authentiques au paysage stéphanois. 

Galerie

  • loga_1920x1080_1.jpg
  • loga_1920x1080_2.jpg
  • loga_1920x1080_3.jpg
  • loga_1920x1080_4.jpg
  • Architecte : Jérôme Glairoux
  • Maître d'ouvrage : EPA de Saint-Etienne
  • Statut du projet : Achevé
  • Surface : 1060m²
  • Date de livraison : 2017
  • Coût des travaux : 1.6 M €
  • Mise en lumière : Non
  • Visitable : Non

Le Regard de l'Architecte

Texte produit par Link Architecture 

 

Construire sur les traces en présence, extraire et révéler les “données” du site afin que le projet entre en résonance avec lui. Un travail sensible qui fait écho à la mémoire, la recherche d’une interprétation contemporaine qui puise son essence au sein d’un milieu.

Le projet Grand Gonnet/Balzac, situé en plein cœur du quartier Jacquard, comprend l’ouverture d’un îlot constitué afin d’y créer un passage public , un petit programme de logements collectifs ainsi qu’un jardin public. Le projet interroge avant tout autre chose la forme urbaine. La manière de reconstituer, malgré l’acte violent que représente la création d’une percée dans l’ilôt, une cohérence et une continuité entre l’ancien et le nouveau, afin que le projet fasse corps avec la ville, qu’il la complète.

Les deux bâtiments trouvent leurs géométries et leurs implantations dans la confrontation à la forme urbaine et au vide que demande la création du square.

L’implantation des deux bâtiments à la géométrie à la fois singulière et familière témoigne d’une volonté de créer une nouvelle urbanité basée sur des principes de proximités, de dilatations, et de mise en relation à l’échelle de l’îlot et du quartier.

L’ecriture du projet s’inscrit ensuite dans une familiarité avec le paysage bâti du quartier Jacquard. Elle offre cependant une distinction entre des façades sur rue composant avec le rythme, les proportions et les éléments archétypaux de l’existant, et des façades sur jardin plus généreuses, déclinant au sein d’une même grand format fenêtres de séjour, creux des loggias et apport de lumière dans les circulations communes.

Dans ce contexte dense, le projet propose de tirer profit de la création du jardin en cœur d’ilôt pour orienter généreusement l’habitat versce cadre.

Partenaires

Bâtiments similaires