L'application multi-supports pour vous faire vivre l'expérience

SITE WEB - TABLETTE - SMARTPHONE

Equipement public

La Vie Grande OuverteAtelier Thierry Roche & Associés

La Grande Vie Ouverte, c’est le nom de ce projet phare mené à Perrache. Quand une ancienne prison devient le campus d’une université. 

Description

Il s’agit d’un grand projet de réhabilitation urbaine au cœur de la ville de Lyon. Le site des anciennes prisons Saint-Paul a fermé en 2009. Motifs ? Insalubrité, insécurité. Il y a urgence à rénover ce patrimoine.  

Aujourd’hui, le programme compte des logements sociaux, des bureaux, et le campus UCLY accueillant 5000 étudiants. Ces derniers ont la chance d’entrer chaque jour dans un bâtiment qui mêle à la fois tradition et modernité, vieille pierre et structure en verre. Quel cadre magnifique pour étudier !  

 

Le Saviez-Vous ? L’ancienne prison Saint-Paul était autrefois appelée la Marmite du diable en raisons des conditions d’hygiène insoutenables et de la mauvaise isolation des murs qui étouffait les prisonniers en été et les frigorifiait l’hiver. 

 

Galerie

  • ucly_1920x1080-1.jpg
  • ucly_1920x1080-3.jpg
  • ucly_1920x1080-4.jpg
  • prison-saint-paul_1920x1080-6.jpg
  • Architectes : Atelier Thierry Roche & Associés
  • Maître d'ouvrage : UCLY
  • Statut du projet : Achevé
  • Surface : 35000m²
  • Date de livraison : 2015
  • Coût des travaux : N.C
  • Mise en lumière : Non
  • Visitable : Partiellement

Le Regard de l'Architecte

Texte produit par l’agence Atelier Thierry Roche

 

Le projet ambitionne de faire du site un lieu d’ouverture et de transparence, d’intégration sociale et d’échanges intergénérationnels, de transmission des savoirs et de nouvelles pratiques urbaines. Il enrichit les pôles présents à la Confluence et y apporte la jeunesse des 5 000 étudiants de l’Université Catholique de Lyon.

Ce futur lieu de vie procède d’une approche globale du traitement des deux îlots, qui se structure autour de trois points clés :

  • unifier le site de manière à créer un nouvel espace urbain qui établit des passerelles entres les axes Nord-Sud et Est-Ouest
  • témoigner d’une démarche architecturale qui respecte le patrimoine - en particulier la conception originelle de Baltard et le « cœur » historique du site — tout en projetant l’organisation des lieux dans la modernité des fonctions
  • se montrer exemplaire du point de vue environnemental en combinant des solutions performantes pour obtenir des bâtiments passifs et préserver les ressources.

Partenaires

Bâtiments similaires

Ce bâtiment est visible dans les balades suivantes