L'application multi-supports pour vous faire vivre l'expérience

SITE WEB - TABLETTE - SMARTPHONE

Lieux culturel

La Fabrique - TrempolinoTetrarc

Équipement municipal dédié aux musiques actuelles, aux arts numériques et aux pratiques émergentes.

Description

La Fabrique est un laboratoire d'expérimentations et de diffusion artistiques qui a été livré à l'automne 2011.

Elle constitue un ensemble d'espaces destinés aux artistes et aux structures de production, d'accompagnement et de diffusion locales, nationales et internationales qui ont besoin d'outils de création et d'accompagnement pour réaliser leurs projets artistiques. C'est un lieu transdisciplinaire ouvert à tous les publics et accueillant toutes les formes d'émergence. Construite à l'initiative de la Ville de Nantes qui a mandaté la SAMOA pour la maîtrise d'ouvrage, elle s'inscrit dans une démarche de proximité culturelle et artistique, d'aménagement du territoire et de mise en réseau des acteurs culturels. Ainsi, à l'image de la Fabrique des Dervallières ouverte dès 2009, de nouvelles "Fabriques" verront le jour dans les différents quartiers de la Ville.

En matière de création et de diffusion artistique, la Fabrique est un équipement structurant du Quartier de la création qui se développe à la pointe ouest de l'île. Dans ce quartier, le regroupement des établissements d'enseignement supérieur, des artistes, des acteurs culturels et des entreprises, créé une dynamique d'échanges, de partages, de savoir-faire et de connaissances.

La Fabrique a été imaginée en concertation avec des acteurs culturels nantais afin de répondre au mieux à leurs besoins en matière de production et de création. Ainsi, cinq associations nantaises, l'Olympic, Trempolino, Mire, Apo 33 et Microfaune, se sont investies aux côtés de la Ville pour donner naissance à ce projet.

L'ensemble se développe sur deux bâtiments :

Le premier, une grande construction revêtue de tôle, acollée aux Nefs, évoque par son aspect post industriel l'esprit des chantiers navals. Il habrite :

  • 2 salles de diffusion 1200 et 400 places : concerts, spectacles, performances, créations et répétitions
  • 1 centre de création et d'expérimentation multimédia
  • 1 espace multimédia de création-montration
  • 1 bar - brasserie

Le second bâtiment tire parti de la présence d'un blockhaus posé à l'angle des deux boulevards : il s'appuie dessus, crève le toît et s'élance dans une construction sur six niveaux qui accueille :

  • 16 studios de répétition, création, formation
  • 1 studio d'enregistrement
  • 1 centre d'informations ressources
  • 1 espace forum (accueil, rencontres, débats, conférences...)
  • 1 jardin expérimental

Galerie

  • trempolino_1_mobile_1920x1080.jpg
  • trempolino_2_mobile_1920x1080.jpg
  • trempolino_3_mobile_1920x1080.jpg
  • trempolino_4_mobile_1920x1080.jpg
  • Architecte : Michel Bertreux
  • Maître d'ouvrage : Ville de Nantes
  • Statut du projet : Achevé
  • Surface : 6800m²
  • Date de livraison : 09/01/2011
  • Coût des travaux : 16.2M€
  • Mise en lumière : Non
  • Matériaux principaux :

     Polycarbonate alvéolaire

    Aluminium anodisé pour les Façades et Béton

  • Visitable : Oui

Le documentaire

Conception, construction, livraison. Ces trois étapes de la création architecturale conditionnent la manière de créer un bâtiment, mais ce schéma n’est pas propre à l’architecture. Ce film nous le montre en traitant de La Fabrique, laboratoire de musiques nouvelles et salle de concert dans la ville de Nantes, où la création musicale traverse des étapes similaires. Au travers d’un parallèle entre musique et architecture ; architecte et musicien, ce documentaire traite de la question universelle de la création moderne.
A la fois bâtiments d’expérimentation, de recherche, de création et de diffusion de musiques nouvelles, la Fabrique s’impose dans le paysage urbain de l’Ile de Nantes par son architecture moderne et nouvelle, à l’image des recherches musicales et audiovisuelles qui s’y font.
Constitué de deux structures distinctes, le bâtiment A, abritant entre autre les salles de diffusion, et le bâtiment B, destiné aux studios de travail du son, ainsi que d’un jardin participatif, la Fabrique ressort visuellement aux côtés de l’architecture classique des Nefs Dubigeon, qui aujourd’hui abritent les expositions des Machines de l’Ile. L’architecte du projet Michel Bertreux de l’agence Tetrarc a décidé de jouer sur l’histoire de l’Ile de Nantes son passé industriel, et l’architecture de la Fabrique s’en ressent.

Partenaires

Bâtiments similaires

Ce bâtiment est visible dans les balades suivantes