L'application multi-supports pour vous faire vivre l'expérience

SITE WEB - TABLETTE - SMARTPHONE

Habitation

Ilot des îlesAgence Garo - Boixel

L'ilot dans l'île

Description

Ce volume compact en béton, comme une unité urbaine imposante, ne laisse pas tout voir… Derrière cette façade se dissimule un cœur fait de bois. Comme dans les temps portuaires, les architectes semblent revenus des caraïbes pour en ramener un peu d’exotisme. Il y’a quelque chose de Crusoé dans cet « ilot des îles ».

J’entre dans cette cour intérieur, l’ambiance y est toujours plus tropicale : palmiers et autres plantes exotiques sont plantées ici et là. Pourtant cet îlot n’a rien de désert. C’est un espace partagé que tous les habitants occupent à leur convenance. J’observe ces murs de bois noirs, ces grandes fenêtres qui absorbent la lumière et ces loggias qui donnent directement sur la cour… Si ce ne sont pas des cabanes dans les arbres, ça y ressemble vaguement.

 

Plus j’erre sur l’île de Nantes, et plus mon expédition devient intéressante.

Galerie

  • ilot_des_iles_1_mobile_1920x1080.jpg
  • ilot_des_iles_2_mobile_1920x1080.jpg
  • ilot_des_iles_3_mobile_1920x1080.jpg
  • ilot_des_iles_4_mobile_1920x1080.jpg

Le Regard de l'Architecte

Texte produit par l'agence l'agence Garo Boixel

 

La Loire, l’estuaire, le Quai de la Fosse, la grue Titan... , tout ici est «puissant» . La nature, la lumière, la ville et l’histoire sont impressionnantes. A cela, faisant écho à la répétition typologique manifeste du Quai de la Fosse , s’ajoute la prégnance de la «trame» des immeubles qui se construisent sur cette rive et dont notre projet sera l’avant «dernière pierre» ou le point final.Tout est donc «fort» autour de nous.Le long du Parc des Chantiers, l’îlot des îles dispose ses logements collectifs en étages, ses maisons de ville sur les ruelles latérales , ses ateliers d’artistes du rez-de-chaussée sur la promenade du Parc des Chantiers au nord, et les locaux activités sur le boulevard de la prairie au Duc au sud. L’ensemble dessine un enchainement unitaire de volumes bâtis autour d’une cour intérieure, coeur collectif de l’îlot, offert à tous .

Revêtues de bois noir, les façades sur cour évoquent la figure de l’entrepôt, des hangars ligériens. Emplie de végétaux en transit, elle rappelle l’histoire Nantaise, son passé portuaire quand les explorateurs revenaient les soutes chargées de plantes nouvelles et exotiques...

Contrastant avec cette ambiance intérieure, l’îlot est en béton, matériau unique, porteur, massif, lumineux, sablé. Le relief de la façade nord est en résonance avec la force minérale du Quai de la Fosse. Elle est pour autant très ouverte, à l’instar des immeubles émergents voisins. C’est une vibration dans la trame générale du front bâti . Les loggias et les grandes fenêtres sont pensées comme des tableaux sur la ville, depuis l’intérieur des logements. Au bois et au béton mats et bruts, le verre respectivement transparent ou «cathédrale» capte et réfléchit la luminosité caractéristique des bords de Loire.

Pour toutes ces raisons, le projet prend son sens à partir du lieu qu’il occupe.

Partenaires

Bâtiments similaires