L'application multi-supports pour vous faire vivre l'expérience

SITE WEB - TABLETTE - SMARTPHONE

Habitation

HikariKengo Kuma and Associates

C’est à l’angle de la place Nautique et du cours Charlemagne, face à la darse, que se trouve Hikari, un ilot conçu par l’architecte japonais Kengo Kuma. 

Description

Lumière

Il n’est plus temps d’en faire le constat, la mondialisation est un fait, les frontières s’effacent, les échangent n’ont plus de limite, il va donc falloir que je me mette au japonais ! Mais ce sera facile pour commencer, il ne s’agit ici que de quatre mots.

 

Hikari signifie « lumière » et désigne l’ensemble des trois édifices qui font socle commun devant la patinoire Charlemagne. Sans lumière pas de vie, elle constitue donc le Graal absolu de Kengo Kuma qui se réfère à la nature à chaque instant. Il a donc conçu trois volumes qu’il est venu sculpter de failles et de plis afin de faire pénétrer les rayons solaires au plus profond des espaces et de la cour-jardin centrale.

 

De tout cela hélas vous ne verrez pas grand-chose, à moins d’arriver à vous faire inviter par un habitant des villas situées en toiture ou du bâtiment central. Minami, sud en japonais, regroupe quelque 36 logements équipés de terrasses fermées par des panneaux photovoltaïques semi-transparent. De chaque côté, Nishi qui signifie ouest, et Higashi, est, sont parés de bardage bois, de brise-soleils en peupliers et de pierre de Savoie en stries horizontale. Des matériaux locaux conjugués à la japonaise !  

 

Le Saviez-Vous ? Trois bâtiments différents mais avec un air de famille, dû, en partie, à une mise en œuvre commune de matériaux naturels.

Galerie

  • hikari_1_mobile_1920x1080.jpg
  • hikari_2_mobile_1920x1080.jpg
  • hikari_3_mobile_1920x1080.jpg
  • hikari_4_mobile_1920x1080.jpg
  • Architecte : Kengo Kuma
  • Maîtres d'ouvrage : SLC Pitance, Bouyges Immobilier
  • Statut du projet : En construction
  • Surface : 12310m²
  • Date de livraison : 2015
  • Coût des travaux : 26 M €
  • Mise en lumière : Oui, par Cobalt (Lyon)
  • Matériaux principaux : Pierre, Trespa, Bois
  • Visitable : Non

Le regard de l'Architecte

Texte produit par le magazine MUUUZ - Architecture & Design

 

Disposé le long d'une grande place nautique, élément majeur du redéploiement urbain de Lyon-Confluence, Hikari est un véritable morceau de ville regroupant logements, bureaux et commerces. L'ilot est composé de trois nouveaux bâtiments aux expressions architecturales diverses mais met à profit leur proximité au service de la production d'énergie. L'ilot est le premier français, à cette échelle, à énergie positive : il produira plus d'énergie qu'il n'en consomme.

Hikari, lumière en japonais, a été imaginé par l'architecte Kengo Kuma. Afin de pouvoir obtenir des performances énergétiques, les concepteurs ont utilisé de fins principes de l'architecture bioclimatique, mais c'est surtout la mixité programmatique et ses cycles liés à leurs différentes utilisations que l'architecture a pu produire ces économies. L'atout majeur de l'ilot Hikari repose sur une réflexion autour de la mutualisation de l'énergie produite.

Ainsi les trois bâtiments communiquent entre eux afin de répartir au mieux les différents besoins. Un système de stockage de l'énergie, une pile à combustible, est situé à l'intérieur de l'ilot, il permet de la restituer au heure de forte demande. A l'intérieur, l'architecture est truffée de capteurs, mesurant entre autre la température, le CO2 et la présence de personnes à l'intérieur des pièces. Un système complexe mais qui permet en temps réel de réguler au mieux la production de chaud et de froid.

Partenaires

Bâtiments similaires

Ce bâtiment est visible dans les balades suivantes