L'application multi-supports pour vous faire vivre l'expérience

SITE WEB - TABLETTE - SMARTPHONE

Bureaux

EhunduraLeibar & Seigneurin

Un bâtiment de qualité et d'élégance. 

Description

L’immeuble de bureaux Ehundura s’organise en deux ailes qui s’opposent et se complètent parfaitement. Très vite, je me suis intéressé à cette écriture contrasté. D'un côté, la partie ESTconstruit sur sept niveaux, propose des percements réguliers et sages sous la teinte sombre de la pierre bleue de Chine. De l'autre côté, le volume de l’aile OUEST, réalisé en pierre blanche de Lens, semble quant à lui perforé aléatoirement pour accueillir différents châssis carrés.

 

Il me semble que ces deux parties offrent ainsi des possibilités d’aménagement multiples pour répondre à des usages différents. Elles sont réunies par un socle commun et par le volume intermédiaire du hall, qui regroupe et met en scène les circulations verticales.

 

Ehundura, qui signifie « texture » en basque, ne cherche pas à nous impressionner par son originalité ou sa taille, mais par l’exigence et la qualité du travail des agences Leibar et Seigneurin. Ce bâtiment ne cherche pas l’extravagance, mais plutôt le moyen de perdurer au cours des années sans jamais lassé notre regard. 

Galerie

  • ehundura_1_mobile_1920x1080.jpg
  • ehundura_2_mobile_1920x1080.jpg
  • ehundura_3_mobile_1920x1080.jpg
  • ehundura_4_mobile_1920x1080.jpg
  • Architectes : Leibar - Seigneurin, Xavier Leibar
  • Maître d'ouvrage : Rên Investissement
  • Statut du projet : Achevé
  • Surface : 5408m²
  • Date de livraison : 01/02/2012
  • Coût des travaux : 5,5 M€ HT
  • Mise en lumière : Oui
  • Matériaux principaux :

    Pierre aggrafé (blanche et noire)

  • Visitable : Non

Le regard de l'architecte

S’inscrivant dans les orientations fixées par le cahier des charges de la ZAC établi par l’atelier Chemetov qui définit l’implantation et la volumétrie générale, le projet propose une architecture simple et maîtrisée, introduisant un contraste entre deux entités spatiales.

Ce contraste s’exprime à la fois sur le mode de percement et la couleur du matériau.

A la rigueur et à l’ordonnancement du prisme traité en pierre noire répond un travail plus aléatoire de percements carrés perforant un volume en pierre blanche.

Ces deux traitements correspondent également à des largeurs de trames différentes et génèrent des qualités d’ambiance et des possibilités d’aménagement intérieur pouvant répondre à des usages divers.

Le volume central regroupe les circulations verticales et met ainsi en connexion les deux entités. Il procure, par le rapport qu’établissent les coursives avec le vide sur le hall, une tension spatiale qui fait de cet espace un élément important du projet, dépassant sa stricte valeur fonctionnelle.

L’unité de matériau (pierre agrafée), la mise en œuvre d’un "socle" continu sur l’ensemble de l’édifice ainsi que la simplicité géométrique confèrent au projet la force expressive que l’on peut attendre d’une architecture dans un site aussi remarquable.

Partenaires

Ce bâtiment est visible dans les balades suivantes